Accueil du site - Installation - Pourquoi s’installer en production ovine ? - La reconquête ovine

Recherche

Mise à mal depuis de nombreuses années, la filière ovine a perdu la capacité à investir d’une part au niveau de ses exploitations, entraînant une baisse des résultats technico-économiques et d’autre part au niveau de son aval.

Si l’arrivée prochaine de nouvelles aides à la brebis est l’occasion de redonner un souffle à l’élevage ovin, il est indispensable d’entamer un véritable travail de renforcement de la valeur ajoutée au niveau des exploitations et de la filière pour arrêter définitivement l’hémorragie et pérenniser cette production.

Pour cela, la FNO souhaite lancer un véritable projet technico-économique pour l’éleveur ovin et la filière axé à la fois sur :

· la TECHNIQUE

L’amélioration de la compétitivité des exploitations doit se baser sur l’amélioration des performances technico-économiques et le niveau de productivité des élevages. Pour cela, une rénovation des outils et des méthodes du conseil aux éleveurs sera nécessaire. Des actions sur les systèmes de production, l’installation, la formation devront également être menées.

Pour plus d’informations : www.reconquete-ovine.fr

· le PRIX

La recherche de valeur ajoutée trouvera également des réponses dans la consolidation de la filière, une meilleure gestion de l’offre par rapport à la demande et une valorisation accrue du produit et des co-produits. La FNO souhaite porter l’ensemble de ces sujets à la discussion au sein de la filière.

Un déploiement sur le terrain des réflexions menées et des actions proposées sera nécessaire. Une animation à l’échelle inter-régionale pourrait permettre de travailler ces questions au niveau des bassins de production.

Parallèlement, pour faire suite au rapport Porry sur l’organisation économique de la filière ovine, et accompagner la production ovine dans ce projet de reconquête, l’administration a d’ores et déjà sollicité tous les acteurs du monde ovin (profession de l’amont et de l’aval, administration, financiers, experts techniques…) pour mener des réflexions en profondeur et apporter des propositions d’orientation. Pour cela, trois groupes de travail ont été constitués :
  groupe 1 : amélioration des performances technico-économiques des exploitations : rénovation de l’appui technique
  groupe 2 : structuration de la filière, gestion de l’offre
  groupe 3 : segmentation des marchés, valorisation des produits et signes officiels de qualité

ps: Les enjeux de la Reconquête sont vitaux pour pérenniser la filière ovine. La mobilisation de tous ses acteurs sera nécessaire pour mener à bien ces défis.

Répondre à cet article